Loading...

Colombie 2016 : expérience de vie plutot que voyage

Accueil / Non class / Colombie 2016 : expérience de vie plutot que voyage
Du 20 au 30 octobre derniers, 32 jeunes des lycées français sous tutelle des Eudistes (Saint Martin à Rennes, Le Bon Sauveur au Vésinet et Saint Jean à Versailles) ont vécu « Colombie 2016 ». Avec eux, 7 adultes sont aussi venus : responsables en pastorale, responsables de vie scolaire, professeurs d’espagnol et le Père Bernard Heraut, accompagnateur de l’établissement de Versailles.
Plus qu’un voyage, c’est une véritable invitation à vivre une expérience qui était inscrite dans le projet préparé il y a deux ans par Mauricio Martinez, séminariste de la Province de Colombie, avec l’appui du Supérieur Général et des Provinciaux de Colombie et de France. La conviction de départ c’est que la rencontre du différent, la découverte d’une autre culture sont théologie en soi. Même s’il n’y avait pas de messe prévue chaque jour, Dieu était au rendez-vous et bien présent dans cette proposition : en guise de bilan, les jeunes avouent facilement qu’ils se sont laissés toucher. Certains ont même évoqué une véritable transformation, totalement inattendue, au plus profond d’eux-mêmes.
Au-delà de la propre expérience des jeunes, c’est une belle aventure interprovinciale qui se jouait aussi : des jeunes de la Province de France, reçus par la Province de Colombie et la Province du Minuto de Dios. Depuis plus d’un an, Mauricio Martinez (Province de Colombie) et P. Edgardo Figueroa (Province du Minuto de Dios), ainsi que Aude Bauguin (Province de France) ont préparé la venue des jeunes tant sur le plan logistique (répartition des couchages et des repas entre les deux provinces, grande aide du Minuto de Dios pour les transports,…) que sur la construction d’un emploi du temps qui alterne rencontres, expériences spirituelles et temps de détente en donnant aussi une vision claire de la Congrégation en Colombie, aujourd’hui.
Photo de groupe au collège de Soacha
Le groupe de 27 filles et 8 garçons a donc découvert l’histoire de Valmaria et de sa chapelle construite par des français, la paroisse Santa Barbara à Usaquen, sous l’égide du curé le P. Juan Carlos Berajano et rencontré tous les séminaristes qui se forment actuellement à Valmaria.
Messe à la Casa Veronica avec les adultes du TonelCompartir con el P. Bernardo y P. Rene
Jeux avec les enfants de San Pablo
Ils ont aussi vécu des temps de grandes émotions en visitant le collège de Soacha où ils ont été invités à la danse par les plus jeunes, en découvrant l’Instituto Cristiano San Pablo et ces tous jeunes enfants placés là avec l’autorisation de leurs parents (en prison ou en situation de vie extrêmement lourde), en faisant la fête avec les enfants et les adultes de la Casa Veronica et du Tonel (Fundacion Eudes).
 Autre rencontre et non des moindres : celle de Sœur Rosalba, de Notre-Dame de charité du Bon Pasteur, qui a pris le temps d’expliquer clairement les contextes actuels de la prostitution à Bogota, et le rôle si important de prévention et de protection que tiennent les sœurs dans ce quartier de la 22 où les jeunes ont vu de leurs yeux des réalités très dures : des femmes, des hommes, des jeunes prostitués, des gens « de la calle » dont l’état semble presque animal tant leur humanité est blessée.
Les temps de prière ont alterné le rythme charismatique, avec l’animation des jeunes du groupe de El Espiritu Santo, les pratiques d’animation pastorale par des laïcs (commentaire de l’évangile du Bon Pasteur et création d’une fresque sur la paix à Soacha), la messe avec les étudiants d’Uniminuto et celle avec la communauté française de Bogota désormais bien installée à Valmaria.
Tension des rencontres et aussi de la découverte et de la pratique de nouvelles manières de prier … La journée à Piscilago a permis d’offrir un temps de vacances et de décompression dans une eau bien bleue et par 35 degrés ! Mais aussi la montée à pied jusqu’à Montserate, la visite de la candelaria, du musée de l’or et de celui de Botero et enfin le parcours dans la cathédrale de sel de Zipaquira.
CandelariaMontserate
ZipaquiráZipaquirá
Autre tonalité dans cette expérience, la réception de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Jean-Marc Laforêt, pour un café à la Maison de France. Le temps de ces deux heures, le groupe avait été rejoint par P. Diego Jaramillo que les jeunes avaient déjà rencontré lors de la visite du musée de P. Rafael Garcia Herreros, ainsi que par le Directeur des collèges du Minuto de Dios.
Les jeunes avec l’ambassadeur de France en ColombieLes adultes à l’entrée de la Maison de France
Padre Diego, Padre Edgardo, Salvador avec M. L’Ambassadeur
En plus de tout cela qui était planifié, il y a eu la surprise du dîner « galettes bretonnes » réalisé par le groupe des Saint Martin à Valmaria, la soirée Karaoké improvisée par les séminaristes de 1ère année du Minuto de Dios…
Soirée Karaoké avec les séminaristes du Minuto de Dios
A l’heure du départ, il a été difficile pour ces jeunes de quitter tout cela. Pourtant, plus que la tristesse de quitter c’est la joie des découvertes qui a le dessus. Et déjà certains jeunes posent la question « comment vais-je transformer toute la joie reçue ici ? comment vais-je rayonner de mes rencontres et découvertes auprès de ceux qui n’ont pas vécu la même expérience que moi ? »… bonne route à eux et .. à bientôt, peut-être, de nouveau en Colombie !

Enregistrer

Partager sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Commentaires(0)

Leave a Comment

*