Loading...

Etablissements scolaires

Accueil / Fiches pastorales et événements  / Etablissements scolaires

PROPOSITION 27 : L’ÉDUCATION
Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit » (Mt 28,19-20). L’éducation est une dimension constitutive de l’évangélisation. Proclamer Jésus-Christ ressuscité, c’est accompagner tous les êtres humains dans leur histoire personnelle, dans leur développement et dans leur vocation spirituelle. L’éducation doit, dans le même temps, promouvoir tout ce qui est vrai, bon et beau et qui est une dimension de la personne humaine, c’est-à-dire, éduquer l’esprit et les émotions à apprécier la réalité.
Les enfants, les adolescents et les jeunes ont le droit d’être évangélisés et éduqués. Les écoles et les universités catholiques répondent de cette façon à ce besoin. Les institutions publiques doivent reconnaître et soutenir ce droit.
Les écoles devraient aider les familles à initier les enfants à la beauté de la foi. Les écoles offrent une excellente occasion de transmettre la foi, ou du moins de la faire connaître.
Les pères synodaux sont reconnaissants pour le travail d’éducation effectué par des milliers d’enseignants, hommes et femmes, dans les institutions éducatives catholiques des cinq continents.
En raison du rôle singulier des enseignants, il est important qu’ils reçoivent une formation permanente dans l’exercice de leurs responsabilités.
Les écoles doivent être libres d’enseigner. Cette liberté est un droit inaliénable.
C’est pourquoi, afin de faire en sorte que nos institutions soient des agents de l’évangélisation et pas seulement des produits de l’évangélisation, le synode :

encourage les institutions éducatives catholiques à faire tout leur possible pour préserver leur identité en tant qu’institutions ecclésiales,
invite tous les enseignants à s’engager dans la responsabilité qui est la leur en tant que disciples baptisés de Jésus, en témoignant par leur vocation d’éducateurs,
et prie instamment les Églises particulières, les familles religieuses, et tous ceux qui ont une responsabilité dans les établissements d’enseignement, de faciliter la coresponsabilité des laïcs, en offrant une formation adéquate et un accompagnement dans ce sens.

rejoindre les pages dédiées sur le site internet du Vatican

Aujourd’hui, trois établissements sont placés sous tutelle eudiste. Par cette tutelle, les eudistes, par l’implication de prêtres dans l’animation pastorale, se préoccupent de l’éducation des enfants à l’école de la spiritualité de saint Jean Eudes. Ils prennent ainsi en compte les 4 dimensions d’une personne humaine : la vie corporelle, la vie intellectuelle, la vie spirituelle et la vie affective.

Le bon Sauveur (Chatou, 78)
Accueille les élèves de la maternelle à la Terminale, sous tutelle eudiste depuis 2013. il se préoccupe de l’accompagnement de chaque élève avec un soin spécifique pour des enfants autistes ou précoces. Son projet éducatif audacieux est ouvert sur l’avenir et tourné vers les autres. Il invite à se dépasser. Il prend en compte l’élève dans la globalité de sa personne, cherche  mobiliser chacun de ses talents afin de lui permettre de grandir et de donner le meilleur de lui-même. Il cherche à former des élèves responsables, respectueux, solidaires, ouverts sur le monde, heureux car capables d’intériorité et porteurs du message d’amour du Christ.
Saint Jean Hulst (Versailles, 78)
Établissement d’enseignement général sous tutelle eudiste et diocésaine, accueille de la Maternelle à la Terminale (avec deux préoccupations spécifiques : classe du soir et classe Ulis. Il a depuis sa création la volonté de : donner une formation humaine, spirituelle et intellectuelle complète, ouverte sur le monde tendre vers l’unité dans la diversité accompagner le jeune dans sa construction pour aujourd’hui et demain s’inscrire dans une dimension de fraternité et de charité.

COLLEGE-LYCEE SAINT-MARTIN (Rennes, 35) : Fondation, tradition, évolution

Depuis la fondation par les Pères Eudistes, l’âme de l’établissement s’est construite au fil des étapes de sa longue histoire. La vie aujourd’hui s’appuie sur la compétence des professeurs et le dévouement au service des jeunes pour leur transmettre le métier et le faire éclore en eux : connaissance, valeurs, sens de la vie.  En 2011, l’établissement a répondu à l’appel du diocèse pour constituer un établissement unique avec le Collège-Lycée Sainte-Geneviève. Comme le dit un ancien, le Collège-Lycée Saint-Martin souhaite offrir aux jeunes, au printemps de leur vie, un bouquet de fleurs d’avenir.

Le Collège-Lycée Saint-Martin, en deux quartiers, de la 6è au BTS, c’est un ensemble de filières générales et technologiques (Arts Appliqués STD2A) jusqu’au BTS design d’Espace, santé et social (STD2S), jusqu’au BTS SP3S (Services et Prestations de Service Sanitaire et Social), une préparation au concours infirmier, et un lycée du soir.

Un réseau intertutelle de 3 congrégations

Depuis le début des années 2000, les eudistes sont présents dans l’enseignement catholique, par l’exercice de la tutelle. C’est à ce moment-là qu’est né une dynamique intertutelle. C’est une fédération de trois  congrégations proches qui s’entraident à vivre la tutelle. Après des variations dans la composition, cette mutualisation de l’exercice de la tutelle rassemble les réseaux de l’Oratoire, des Lazaristes et des Eudistes. Cette association permet la mise en relation des établissements au travers d’orientations éducatives commune, de session de formations et des journées de réflexion des chefs d’établissement.

Si saint Jean-Eudes a fondé les Eudistes pour la formation des prêtres, il a aussi voulu en faire une congrégation missionnaire. C’est pourquoi en 2011, l’assemblée provinciale des Eudistes de France a reconnu à l’unanimité que l’enseignement catholique est un lieu de mission. Ainsi les Eudistes aide l’Église de France en contribuant avec d’autres à la part congréganiste de l’enseignement catholique.
Les Eudistes ont ainsi la conviction qu’au travers du charisme de chaque congrégation, c’est tout une ouverture spirituelle et anthropologique qui est offerte aux jeunes et à leurs familles pour contribuer à la construction du monde et de la société.

Les établissements de la tutelle :

Education à la vie affective et sexuelle
Ces fiches d’enseignement invitent les jeunes à « commencer le chemin de l’aventure de l’amour ! ».  Pour les adolescents et leurs accompagnateurs.
En savoir +
Allelous
Un groupe de réflexion et de louange monté par et pour les jeunes, avec la confiance des encadrants de l’établissement.
En savoir +
Colombie 2016
Expérience en Colombie : un défi du réseau de tutelle des établissements Eudistes de France.
En savoir +
Des camions à la rencontre des élèves
Les Antennes scolaires mobiles : un moyen pour que les enfants des gens du voyage sédentarisés puissent être inscrits à l’école.
En savoir +
Taizé
A saint Martin de Rennes, au cours des vacances de la Toussaint, tous les ans, permettre à des lycéens de connaître un renouveau dans leur vie de prière et de découvrir l’importance de l’œcuménisme.
En savoir +
Programme scolaire et pastorale
En Pologne sur les pas de Jean Paul II ; Pour les jeunes en 2de, 1ère ou Tle, celui qui a accompli l’un des plus grands pontificats de l’histoire de l’Église, demeure une histoire inconnue.
En savoir +
Art, culture & Foi
Proposer une catéchèse Art et Foi à destination de collégiens afin de rejoindre ceux qui sont loin de l’Église grâce au beau. Réalisation d’un chemin de croix sur le mode d’une paroisse du Sud-Ouest.
En savoir +
Les enfants de la miséricorde
12 jeunes de confessions musulmane, juive, chrétienne et de ‘sans religions’ sur un même thème : la miséricorde (A Rahman, en hébreu et arabe).
En savoir +
Partager sur vos réseaux sociauxShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someonePrint this page